CREATING REALISTIC TRAINING ENVIRONMENTS

Expériences et moments d’apprentissage de l’équipe de Mentaalbewust au studio de FireWare

01 mai 2020

Le mercredi 22 avril, le studio de FireWare formait le décor d'un webinaire en direct par Paul et Jasper Weyling, de l'équipe de Mentaalbewust. Devant un groupe de 40 commandants, qui pouvaient participer interactivement via leur webcam ou via le tchat, ils ont transmis leur message concernant la conscientisation mentale dans les professions sujettes aux traumatismes. FireWare est fier d'avoir contribué à cette belle initiative de Mentaalbewust. Il est dès lors agréable de recevoir de la part de Paul et Jasper un rapport sur la journée, avec leurs expériences et leurs enseignements ! Nous les partageons avec vous.

Nos expériences avec le webinaire de Mentaalbewust dans le studio de FireWare

Le 22 avril, nous avons organisé un webinaire Mentaalbewust depuis le studio de FireWare. Quarante commandants des sapeurs-pompiers de la région Noord-Holland Noord y ont participé.

Une belle expérience qui traduit autrement notre exposé. Et soyez certains, l'expérience était convaincante. Nous avons été impressionnés par ce que FireWare a réalisé en si peu de temps. Impressionnés par leur technique, mais encore plus par l'enthousiasme, le savoir-faire et l'engagement des collaborateurs de FireWare. Pendant toute notre visite, une seule chose les préoccupait tous, à savoir diffuser notre webinaire du mieux qu'ils pouvaient. Une très belle expérience, nous y avons pris goût.

C'est aussi notre premier enseignement, car un webinaire ne concerne pas que l'instructeur et le groupe de participants. Il s'agit d'un travail d'équipe dans lequel les techniciens jouent un rôle de premier plan. Ils déterminent en grande partie la manière dont le contenu d'un webinaire est perçu par les participants.

Quelques autres enseignements et expériences :

  • Préparation : C'est une bonne chose que nous soyons arrivés tôt, que nous ayons eu le temps de prendre connaissance de la technique et que nous ayons eu le temps de passer en revue la coopération avec les opérateurs pour une initiation. C'est bien plus que de se mettre devant une caméra. Il s'agit d'un studio, qu'il faut adapter en fonction du webinaire, avec l'aide du technicien. Cela signifie une préparation, bien à l'avance, une répétition et se sentir à l'aise dans un studio, avant le début du webinaire.
  • Instruction - il faut bien mémoriser les 90% de l'exposé, y compris la façon dont on va le dire. Il ne sera pas nécessaire d'utiliser des aide-mémoires ; en plus, on peut faire bon usage des différentes positions de la caméra et de l'écran. Il ne faut donc non seulement y réfléchir à l'avance, il faut aussi le transmettre en studio et s'arranger avec les techniciens. Ensuite, la présentation devient fluide et naturelle.
  • Outils - Une caméra qui peut filmer le bureau de l'instructeur depuis le haut est disponible. Cela s'avérait fonctionner à merveille. Dans notre cas, pour expliquer le processus de traitement de l'information à l'aide de bacs à courrier. Auparavant, nous pensions cependant que cela n'allait pas fonctionner dans un webinaire. Ne faites donc pas de suppositions, mais discutez avec les techniciens de ce que vous voulez réaliser et trouvez la meilleure façon d'y parvenir. Il faut le tester avant l'émission.
  • Interaction - Nous étions un peu inquiets à l'avance sur la façon dont nous pourrions travailler de manière interactive. Chez nous, un atelier normal est entièrement interactif. Cette crainte s'est avérée infondée. Grâce à la fonction tchat via l'écran et à ce qui était convenu sur la façon d'inclure les questions du tchat dans le webinaire, beaucoup d'interactions se sont avérées possibles. Aussi avec 40 (!) participants. Quelle expérience !
  • Confiance - En tant que frères, nous sommes déjà très en phase l'un avec l'autre, mais avant même de monter dans la voiture, la confiance régnait dans le studio et avec les techniciens du studio. Cela résultait en une collaboration fructueuse immédiate ; de minute en minute, la confiance s'est accrue. L'énorme avantage est qu'en tant qu'instructeur, il ne faut pas réfléchir à la technique dès que l'émission commence. Parce que l'on sait que cette partie est prise en charge et que l'on peut travailler à 100% sur l'exposé.
  • Intensif - Nous avons ressenti ce webinaire comme étant intensif. Les répétitions, la collaboration, se rendre compte que l'on est à l'écran, les interactions via la caméra et le tchat. Cela nous a demandé beaucoup d'efforts, mais, en même temps, cela nous a aussi beaucoup apporté. Sans aucun doute, ce fut également intensif parce que tout était nouveau, mais pour nous, il est clair que c'est vraiment autre chose, avec d'autres expectations.
  • Zoom/BigBlueButton- Nous avons l'habitude de travailler avec Zoom. Ayant utilisé pour ce webinaire BigBlueButton, nous avons pu constater que les différences techniques sont énormes. De plus belles images, une fonction tchat plus facile à utiliser, plus de professionnalisme. Si c'était à refaire ...
  • 2 instructeurs - Nous avons été les premiers à présenter un webinaire à deux et nous avions auparavant quelques doutes, car, jusqu'alors, nous n'avions travaillé qu'avec un seul instructeur. Finalement, tout a bien fonctionné. Les changements se sont déroulés sans problème ; nous avons bien pu garder un œil sur le tchat et également eu la possibilité de préparer la partie suivante de notre exposé pendant que l'autre instructeur avait la parole. Cette façon de travailler nous a beaucoup plu.
  • Expression - Dans nos ateliers, l'expression est cruciale. Quelle est l'influence de notre exposé sur les participants ? Malheureusement, sur les petits écrans des participants, l'expression n'était pas ou très difficile à observer. C'était un désavantage, mais inhérent au thème de notre exposé. Certes, pour de nombreux autres sujets, ce ne sera pas le cas.
  • Discussion - Après un atelier « normal », il y a de la place pour quelques discussions. Avec ceux qui ont encore des questions (qu'ils n'ont pas osé poser), qui ont ressenti une réaction d'une certaine façon ou ceux qui veulent simplement en savoir plus. Par le tchat et aussi en direct, nous avons donné, à la fin du webinaire, aux participants la possibilité de poser des questions et c'est ce qui s'est passé. Pourtant, à notre avis, cela s'est terminé brusquement. Ce serait bien s'il y avait une salle « après l'en direct », où ces « discussions » pourraient avoir lieu « numériquement ».
  • Le nombre 40 et le sentiment d'être dans une classe - Nous avons trouvé passionnant de ne pas vraiment nous trouver devant le groupe. Vous savez qu'il y a 40 participants, sans cependant les voir ou sentir. Un groupe de 40 participants est réduit à quelques visages sur l'écran qu'on a devant soi. Le chiffre 40 nous a vraiment impressionné dès le début ; surtout pendant le compte à rebours avant le webinaire, nous avons vraiment eu les nerfs à vif. Ils ont rapidement disparu et au bout de 10 minutes environ, nous avions complètement oublié que nous n'étions pas devant une vraie classe. Justement, nous avons eu le sentiment d'être devant un groupe, grâce aux techniciens et aux répétitions préalables. Nous avons pu improviser et nous compléter sans en avoir parlé auparavant. La technique nous a accompagnés et nous a permis de vite nous assurer que tout se passe bien.

Notre opinion finale : ce webinaire, nous l'avons trouvé formidable, au-dessus de toute attente et nous aimerions en faire plus d’un. Certainement avec cette structure, puisque nous avons passé une très belle après-midi avec tous les collaborateurs de FireWare et de la Région de sécurité Noord-Holland Noord.

VALEURS CLÉS

Collaboration fondée sur l'inspiration

Créativité

Fiabilité

Durabilité

Authenticité

Excellence