CREATING REALISTIC TRAINING ENVIRONMENTS

La transformation en unité de simulation d’un chariot à bagages pour des scénarios dans le secteur de l’aviation, pour le service de sapeurs-pompiers à Schiphol

La transformation en unité de simulation d’un chariot à bagages pour des scénarios dans le secteur de l’aviation, pour le service de sapeurs-pompiers à Schiphol

Pour garantir la sécurité de l'aéroport, le service d'incendie de Schiphol dispose d'un centre de formation extrêmement innovant. Par exemple, depuis 2017, les pompiers s'entraînent dans la Black Box, un environnement d'exercice modulaire développé par FireWare qui peut être converti et adapté à la vitesse de l'éclair. En 2019, cette Black Box a été élargie pour inclure un système de contrôle pour les scénarios et les effets, entièrement automatisé. Un an plus tard, le service d'incendie de Schiphol et FireWare ont de nouveau conjugué leurs forces. Un chariot à bagages de l'aéroport a été complètement transformé en une unité de simulation pour divers scénarios novateurs dans le secteur de l'aviation !

Le nouveau scénario pour les pompiers de Schiphol consiste en une combinaison d'effets sonores, de fumée et de lumière, simulant un scénario lié à l'aviation sur un chariot à bagages chargé de valises. La nouvelle unité de simulation peut être entièrement intégrée dans le système de contrôle automatisé de la Black Box, mais également être utilisée de manière autonome grâce à la batterie intégrée et à son propre réseau Wi-Fi.

Conçu pour l'utilisation en combinaison avec le Black Box

Le chariot à bagages est conçu de telle manière qu'il peut se connecter au réseau Wi-Fi de la Black Box des pompiers de Schiphol. Tous les éléments des scénarios impliquant le chariot à bagages (lumière, son et fumée) sont ensuite contrôlés à l'aide de la tablette de l'Incident Server. Ainsi, l'instructeur peut contrôler à distance tous les paramètres de tous les scénarios de la Black Box à l'aide d'une tablette. L'arrivée du chariot à bagages n'a fait qu'élargir les innombrables possibilités des scénarios déjà existants.

Le chariot à bagages est conçu en fonction de l'environnement de l'exercice. Tous les composants de la simulation sont cachés dans une boîte de décoration, placée au milieu du chariot et entre les valises réelles. Cette boîte a l'air d'une valise normale, bien 'camouflée' donc pour les participants. L'impression est dans le même style que la Black Box des autres scénarios du centre d'exercice. De ce fait, tous les éléments séparés forment un ensemble reconnaissable.

À l'intérieur de la Black Box, le chariot à bagages est branché sur le réseau électrique Pendant le chargement, toutes les fonctionnalités de l'unité restent disponibles.

Scénario autonome à batteries

Une caractéristique qui rend le chariot à bagages unique est que le scénario qui l'utilise est totalement autonome en termes de fonctionnement. L'unité de simulation comprend une batterie intégrée et met en place son propre réseau Wi-Fi. De ce fait, le service d'incendie de Schiphol peut également déplacer l'unité de simulation vers d'autres endroits du site afin d'y mettre en place un scénario. Avec une charge de batterie complète, le scénario d'incendie est opérationnel pendant au moins une heure.

Comme un chariot à bagages normal, les sapeurs-pompiers de Schiphol peuvent également transporter l'unité de simulation sur leur terrain à l'aide d'un camion tracteur. De plus, lorsque le chariot est chargé de valises, on ne remarque pas qu'il ne s'agit pas d'un véritable exemplaire. L'instructeur peut donc conduire l'unité de simulation jusqu'à un avion sans se faire remarquer ou la placer entre une rangée de chariots à bagages réels. De cette façon, un effet de surprise étonnant peut être créé pour le participant !

Contrôle central

Tous les éléments du scénario d'incendie sont reliés à une unité centrale de contrôle faite sur mesure. Cette unité de contrôle est reliée à une plateforme unique conçue par FireWare, qui permet que le scénario complet peut être contrôlé à l'aide d'une télécommande virtuelle. L'instructeur accède à la télécommande en scannant un code QR fixé sur le côté du chariot à bagages. Pour ce faire, il peut utiliser tout smartphone ou tablette disposant d'une connexion Internet et d'un appareil photo.

Scénarios pour le secteur de l'aviation.

La machine à fumée sur batterie Cirrus de FireWare fournit l'expérience de la fumée d'un incendie naissant. La quantité de fumée peut être ajustée avec précision. L'instructeur est en mesure de laisser la fumée s'échapper entre les valises. Avec les effets sonores d'un feu et des luminaires rouges et oranges, une illusion d'un incendie réaliste est créée.

En outre, l'instructeur aura à sa disposition des éléments qui pourront être utilisés à leur plein avantage lors du montage d'autres scénarios liés à l'aviation. Par exemple, l'instructeur peut faire resonner le bruit d'un chien qui aboie pour un exercice réaliste avec un animal vivant dans une cage de transport. Il est également possible d'imiter des incidents avec une batterie à ions lithium. Il y a vraiment un nombre de possibilités infini !

COVID-19

Le nouveau scénario du service d'incendie de l'aéroport de Schiphol peut être utilisé dans son intégralité dans le cadre des directives fixées par le RIVM (Institut néerlandais de la Santé et de l’Environnement) en ce qui concerne le virus COVID-19. Le lieu du scénario peut être facilement désinfecté et l'instructeur et les autres participants peuvent garder leurs distances.

Scénarios pour un aéroport

FireWare possède une grande expérience dans le domaine des simulations pour le secteur aéroportuaire. Curieux de connaître les projets auxquels FireWare a contribué ? Dans ce cas, visitez l'aperçu de nos projets dans le secteur de l'aviation !

Regardez la vidéo

Incident Server et Clients au centre de formation à Schiphol

Le Service d’incendie de Schiphol dispose depuis 2017 d’une Black Box. Il s’agit d’un environnement d’entraînement modulaire conçu et développé par FireWare, qui peut être converti et adapté à la vitesse de l’éclair. Deux ans après la mise en service, le temps est venu de passer à l’étape suivante : un système de contrôle entièrement automatisé pour les scénarios et les effets ! 

Flexibilité maximale – saturation de l’objets minimale

La Black Box a été développée avec l’idée d’une flexibilité maximale. Un aéroport est un environnement complexe. Il est dès lors impossible de mettre en place de façon permanente tous les environnements de formation nécessaires. Nous avons donc créé une zone d’entraînement où tout environnement de formation peut être mis en scène. Ce système modulaire formé par des cubes, des parois, des portes et d’autres éléments de décoration peut être rapidement transformé et adapté.

Grâce à la conception flexible, la saturation de l’objet ne se produit plus. Ce phénomène se présente lorsque des participants qui fréquentent le centre de formation savent exactement à l’avance ce qui les attend. Par exemple, où se trouvent les portes, les foyers de l’incendie et où ou comment l’on peut être induit en erreur.

Mise en scène dynamique

Bien sûr, en dehors des éléments architecturaux, les incidents ont leur importance. Qu’est-ce qui a pris feu ? Pour quelle raison ? Et quels sont les scénarios d’escalade et de désescalade ? En l’organisant bien, le participant se voit confronté à des dilemmes. L’instructeur doit être capable de bien répondre aux décisions de l’élève. Une manipulation simple et efficace est donc cruciale ! Cela crée un environnement d’apprentissage dynamique, où le résultat d’apprentissage maximal peut être atteint par l’élève.

Incident Server et Incident Clients pour la manipulation de tous les incidents

Afin de gérer tous les effets de manière centralisée, le choix a été fait d’utiliser un Incident Server, en combinaison avec cinq Incident Clients. Ainsi, l’instructeur gère, à partir de sa tablette et sans fil, tous les paramètres de tous les scénarios. Il existe de nombreux effets sonores, effets de flamme et machines à fumée qui peuvent être utilisés, selon les besoins. On peut également sauvegarder des scénarios ou des étapes de scénarios. Programmez à l’avance un scénario complet et mettez-le en scène avec un seul bouton. Pensez à un incendie dans un régulateur ou le feu dans une friteuse. Mais également des incidents dans un escalier mécanique, une machine à sceller, un système de réfrigération ou une cave à bagages peuvent également être simulés en un rien de temps. Il existe même des portes qui sont chauffées. Il va de soi que le bruit ambiant peut également faire partie du scénario.

Des gazomètres d’exercice, des BMC/DEA

En plus de gérer tous les matériels d’entraînement, l’instructeur peut également choisir d’utiliser les fonctions supplémentaires intégrées. En connectant d’autres tablettes, il est possible de demander à un instructeur supplémentaire de faire fonctionner le système. Une tablette supplémentaire peut reprendre la fonction du gazomètre, de l’AED ou du panneau de contrôle d’alarme incendie. Cela est donc extrêmement flexible ! Bien sûr, dans le système, il y a aussi des détecteurs manuels et secondaires.

Evidence based learning par des évaluations vidéo

Chaque Incident Server et chaque Incident Client est équipé d’un webcam. Cela permet à l’instructeur de regarder en direct ce qui se passe. Très utile pour pouvoir activer et désactiver les effets au bon moment ! Les pompiers de Schiphol vont encore plus loin. En intégrant un système hypermoderne avec des caméras, les formations sont enregistrées. Ces images peuvent être visionnées sur une tablette ou en classe. Idéal pour une bonne évaluation ou pour un debriefing !

Concept d’exercice modulaire révolutionnaire pour le Service de pompiers de Schiphol

Comment intégrer toutes les facettes d'un aéroport dans une salle d'exercices d'environ 10 mètres sur 15 ? C'est ce que le Service de pompiers de Schiphol a demandé à FireWare fin 2015. Après un trajet de création intensif, le premier centre d'exercice modulaire est devenu réalité ! Des exercices complexes pour les pompiers et les secouristes, différents tous les jours et présentés dans un environnement d'exercice toujours changeant.

Grâce à plusieurs cubes imbriqués l'un dans l'autre comme des blocs Lego, presque chaque facette de l'aéroport peut se reconstituer. Y compris les dilemmes s'y rapportant.

Lors de la construction d'un centre d'exercice, un surplus d'objets constitue un grand risque. Comment aménager un centre d'exercice afin qu'il constitue un défi pour chaque participant au cours, à chaque niveau, année après année ? Ce souhait a été réalisé pour les services de pompiers de Schiphol grâce à un concept modulaire. En empilant chaque fois les cubes différemment dans la salle, on obtient une structure de base différente. Dans cette salle, différents types de sols, plafonds, cloisons et portes peuvent être aménagés. Mais aussi des cages d'ascenseurs, des escaliers et même un escalier roulant de simulation sont les briques de ce concept modulaire.

Pour des exercices impliquant une scie électrique, il est possible de vraiment scier des volets de simulation. En outre, des portes à forcer y ont été intégrées, afin de s'exercer à d'autres moyens d'accès. Un nombre suffisant de points de raccordement électrique sont présents pour y raccorder tous les appareils de simulation. Les unités se raccordent entre elles afin d'utiliser très rapidement l'infrastructure (électronique) nécessaire.

Divers éléments de sol et de plafond peuvent être utilisés. C'est ainsi qu'un foyer d'incendie peut aussi être simulé dans un plafond bas. Ou sous un parquet d'ordinateur. On peut aussi mettre en scène de façon réaliste des incendies qui se répandent et des retours de flammes.

Il existe aussi de nombreux types de cloisons : On peut facilement installer des cloisons en bois où des éléments de décor, des grillages pour les simulations dans des souterrains à bagages et des locaux techniques, mais aussi des parois magnétiques avec lesquelles, par le biais d'imprimés photos, l'illusion d'un aéroport peut être créée.

Le centre d'exercice peut aussi bien être utilisé par l'organisme de pompiers que par les secouristes de Schiphol. Ils disposent chacun d'un défi intéressant à relever. Les cloisons et portes peuvent être ajustées en quelques minutes seulement. Une demi-journée suffit pour effectuer de grandes transformations : du hall des départs au souterrain à bagages et des locaux techniques à l'hôtel. Les possibilités sont légion !

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur ce concept d'exercice modulaire ? Dans ce cas, prenez contact avec nous !

Regardez la vidéo

VALEURS CLÉS

Collaboration fondée sur l'inspiration

Créativité

Fiabilité

Durabilité

Authenticité

Excellence